My Blog

Jour 3 : c’est l’heure de gloire !

8 h : tous les participants et organisateurs se retrouvent pour partager un petit déjeuner canadien à base d’œufs brouillés, de bacon et de pancakes. Ces nutriments donneront des forces aux équipiers pour aller jusqu’au bout de leur idée.

Une fois le petit-déjeuner digéré, on retourne dans les salles pour la dernière ligne droite. Au programme ce matin : création des présentations, préparation des mises en scène et ultimes retouches.

De 10 h à midi, un deuxième passage devant le jury de préparation permet de valider son idée et de travailler son pitch. Les équipes sont regonflées à bloc pour achever le travail du week-end avant 13 h. Parce qu’à 13 h, il faut rendre sa présentation à l’équipe organisatrice ! Le temps presse, les esprits s’échauffent, les PowerPoint se fignolent et les présentations se chronomètrent.

À 13 h, c’est l’heure de rendre sa présentation finale ! Les couloirs de la Faculté se remplissent de participants en pleine course. Stressés à l’aller, on les retrouve soulagés sur le chemin du retour.

Le gros du travail étant derrière eux, les participants peuvent souffler et profiter de leur déjeuner. Quand certains mobilisent leurs dernières forces pour le pitch, d’autres accusent la chute d’adrénaline et rechargent les batteries.

Les deux heures restantes avant la cérémonie de clôture serviront à construire ou à finaliser son exposé. Celui-ci ne doit pas dépasser les 3’30, il est donc important de ne conserver que l’essentiel pour faire passer un message clair et convaincant auprès des jurés.

Au milieu d’après-midi, tout le monde se retrouve dans l’amphithéâtre du bâtiment pour participer avec Luc Sirois et Gérald Comtet aux festivités de fin de hackathon. Un petit Ice Breaking permet de prendre la température et de relaxer tous les participants. Le jury composé de 13 professionnels se présente ensuite à l’assemblée.

Le Hacking Health Lyon se déroulant en même temps que le BHI de Berlin et le Hacking Health de Santa Catarina au Brésil, il était donc tout naturel que Luc Sirois connecte les trois communautés pour un temps d’échanges et de rires.

Après la détente, place au moment crucial ! Les 10 équipes présentent leur solution au public et aux jurés. Pendant le week-end, les défis numérotés ont trouvé des noms. Les projets se présentent comme ceci :

Familien propose de garder le lien entre un enfant et un parent hospitalisé à travers un objet connecté en forme de chat.

Kine Muco est un projet qui vise à accompagner l’enfant atteint de mucoviscidose lors de ses déplacements. La solution veut faciliter la localisation d’un kinésithérapeute spécialisé dans les techniques respiratoires.

Le projet de transport sanitaire s’adresse à tous les publics immobiles pour un temps ou pour longtemps à trouver un conducteur à proximité.

Allerte-toi vise à sensibiliser l’enfant autour de son allergie. À travers un livre pédagogique et son application, l’équipe utilise la réalité augmentée pour responsabiliser les plus jeunes.

Kadidoc cherche à faciliter la compréhension des informations médicales par les malades et la communication entre soignant et patient.

VISAS a été pensé dans le but de sortir les personnes âgées de leur isolement à travers un guichet unique et le développement d’un réseau bénévole.

DIA intelligent veut suivre le patient atteint de diabète de type 2 non insulino-dépendant dans son traitement. Jeux, conseils et contacts permettent aussi bien au malade de suivre sa maladie qu’au médecin de conserver les données du patient dans un dossier nomade.

Hospimap consiste en une borne intelligente disposée dans les hôpitaux pour accompagner le patient dans son parcours à travers les couloirs du centre de soins. Info sur son lieu de rendez-vous ou plan des services, la borne connectée aide le patient à s’y retrouver.

Dermopik s’adresse aux personnes atteintes de dermatite atopique. L’application prévient, soutient et accompagne les patients dans le traitement et la gestion de leur maladie de peau. L’accent du projet a aussi été mis sur la communication avec le #GRATTETONPOTE

Pour finir, Pamel.IA est une application dont l’objectif est de scanner la peau pour détecter un mélanome. En photographiant ses grains de peau, l’utilisateur est en mesure de recevoir un semi-diagnostic réalisé grâce à l’Intelligence Artificielle en quelques instants.

Après ce grand tour de piste où tous les protagonistes se sont prêtés au jeu du pitch final, il est temps pour le jury de délibérer et de choisir à qui seront remis les 5 prix.

Les jurés ont tranché, les lauréats sont désignés :

Familien sort grand gagnant avec le Prix Médico-Social et le Prix Coup de Cœur

Hospimap est salué avec le Prix Esprit Start-up

Kines Muco rafle le Prix Sanitaire

Allerte-toi a été remarqué et gagne le Prix Émergence

Après une cérémonie forte en émotion, tous les participants au hackathon, qu’ils soient équipiers, porteurs de défi, observateurs, coachs, jurés ou partenaires, échangent autour d’un verre. Les innovations développées durant le week-end promettent de belles réussites !

Un dernier verre partagé par tous signe la fin du Hacking Health Lyon 2017.

On vous donne rendez-vous l’année prochaine !

Retrouvez le bilan du vendredi 1er décembre ici.

Retrouvez le bilan du samedi 2 décembre ici.

Infolettre

Hacking Health LyonJour 3 : c’est l’heure de gloire !