My Blog

HH Ottawa – Atelier Technique Bluemix par IBM – 2eime partie

ATELIER TECHNIQUE BLUEMIX PAR IBM – 2eime partie

Version intégrale en anglais publiée sur notre blogue.
Rédiger par Kevin Dick, bénévole de Hacking Health Ottawa.

De retour pour l’atelier de cette semaine était Laura Alkhoury et de l’équipe d’IBM qui ont volontiers donné de leur temps et leur expertise pour partages leur connaissance Bluemix avec des participants enthousiastes lors de cette 2eime atelier technique de Hacking Health Ottawa. Laura a commencé par récapituler brièvement l’atelier Bluemix précédent, indiquant que l’accent était mis aujourd’hui sur l’acquisition à distance de données de capteurs diverses. Elle a aussi dit qu’il existe une multitude de capteurs et tout ce que vous voudrez peut-être mesurer, vous pouvez trouver un capteur qui correspond à vos besoins.

L’atelier d’aujourd’hui a utilisé un seul Raspberry Pi, installé avec trois types de capteurs : un photorécepteur, un capteur de pression et un capteur flexible. Laura a expliqué l’application de chacun dans les applications de soins de santé : un photorécepteur comme moyen de détecter à distance si un individu entre dans une zone, des capteurs de pression comme moyen de détection tactile d’un environnement (ex.: si un patient se déplace ou détermine le rythme d’un individu en marchant), et le récepteur de stress pourrait être incorporé dans différents tissus pour déterminer comment un individu se déplace ou répond à différentes thérapies. Les innovations sont infinies et on peut imaginer plusieurs façons d’intégrer des tableaux de capteurs pour acquérir tous les types de données, mais un flux de données est inutile à moins d’être converti en information, et ce fut le thème de l’atelier d’aujourd’hui.

Peter Djeneralovic a expliqué brièvement la configuration du circuit et a précisé comment la tension d’un capteur est construite en condensateurs et ensuite déchargé à un intervalle donné. Ce processus peut varier en fonction de la fréquence avec laquelle les lectures sont prises : un condensateur évalué plus élevé serait utilisé dans les cas où vous prenez des lectures à intervalles plus longs, car la charge du condensateur nécessite plus de temps (peut-être utile pour mesurer les processus physiologiques lents) alors qu’un condensateur nominal inférieur serait utile dans les cas où les lectures à haute résolution dans des intervalles de temps très petits sont idéales (peut-être utiles dans les cas de processus très rapides tels que le suivi des mouvements des yeux).

Pour lire la version intégrale de ce récapitulatif d’événement et du contenu plus en détails des présentations des conférenciers, s.v.p. visitez notre blogue. Veuillez noter que la version intégrale est disponible seulement qu’en anglais.

Êtes-vous un développeur, designer, analyste en politique ou un citoyen engagé intéressé dans les soins de santé? Nous vous invitons à vous impliquer et nous aimerions vous voir à notre hackathon en collaboration avec notre partenaire CHEO-CTEO. Postulez ici!

N’oubliez pas de vous inscrire à l’infolettre de Hacking Health Ottawa pour ne pas manquer aucun événement!

 

Hacking Health OttawaHH Ottawa – Atelier Technique Bluemix par IBM – 2eime partie